comment gagner sa vie en écrivant sur le web ?

Comment gagner sa vie en écrivant ? Vivre de sa plume

28 Avr 2020

Gagner sa vie en écrivant et vivre de sa plume

Gagner sa vie en écrivant, est-ce réellement possible ?

Passionné par l’écriture, vous rêvez de vivre de votre plume sur internet ?
Vous aimez écrire depuis toujours, mais comment exploiter cette compétence ?
Peut-on réellement vendre cette passion pour les mots ?

Je vous souffle un secret : le monde du web a besoin de vous !

En effet, une multitude de métiers liés à l’écriture existent.

✍. Le rédacteur web SEO

Pour gagner sa vie en écrivant, pourquoi ne pas devenir rédacteur web ?

Avec l’explosion d’internet ces dernières années, tous les entrepreneurs et les passionnés ont leur place dans la webosphère. Les entreprises possèdent un site internet et les passionnés ont un blog.

Ils se positionnent en tant que leaders ou experts dans leur domaine. Mais, pour cela, ils ont besoin d’alimenter ces plateformes.

Comment ? Avec du contenu rédactionnel.

Très occupés avec le marketing et la vente de leurs produits, les entrepreneurs et blogueurs ont généralement peu de temps à consacrer à la partie rédactionnelle de leur projet.

Écrire pour le web demande des compétences assez rigoureuses :

  • • → connaissances strictes de la langue française, de l’orthographe et de la  typographie ;
  • → bon style rédactionnel ;
  • • → maîtrise irréprochable de la grammaire française ;
  • • → maîtrise du monde digital ;
  • → intérêt pour les moteurs de recherche et ses fonctionnements ;
  • • → SEO – référencement naturel.

Le rédacteur web rédige avec concision et efficacité. Mais aussi avec des objectifs précis.

Quel est l’objectif d’un contenu rédactionnel ?

Vendre ? Convertir ? Attirer ?

Les notions de marketing — content marketing — sont nécessaires. Pour un travail efficace sur le web, intégrez aussi toutes les ficelles de l’inbound marketing.

Si vous aimez écrire, ce job est peut-être fait pour vous.
Si vous aimez le web marketing, ce job est certainement fait pour vous.

Le rédacteur web rédige des articles de blog, des fiches produits, des pages de ventes, des mails, des pages de capture, des ebooks/livres blancs, etc.

Et tout cela, sur n’importe quel sujet !

Heureusement les clients bienveillants veillent à guider le rédacteur dans sa vision, sa mission et sa cohérence.

Rendez-vous à l’évidence : la majorité de ce que vous lisez sur le web est rédigée par un rédacteur web.

✍. Le copywriter

Le copywriter est un professionnel de l’écriture marketing.

Il écrit pour vendre !

Très pointu et difficile, ce métier demande de larges connaissances en marketing, mais aussi en psychologie humaine. Si vous voulez convaincre votre lecteur, vous devez être capable de le sonder, de connaître ses besoins, de savoir comment il pense et agit.

Le copywriter développe des textes impactants qui agiront sur les émotions. En réalité, il incite à la conversion, il pousse à l’action d’achat.

Grâce à ses dons (et peut-être aussi ses connaissances en manipulation), le copywriter fait gagner beaucoup d’argent à ses clients.
Grâce à lui, les conversions sont telles qu’elles génèrent de réelles sommes d’argent.

Alors, autant vous dire qu’une prestation en copywriting, ça se paie !

✍. Le storyteller

Le storyteller est un pro de mots.

Il raconte une histoire.
Il donne du sens.

Il n’est pas auteur, romancier ou écrivain. Mais avec savoir, il raconte l’histoire d’une marque, d’un projet, d’une idée. Ses talents rédactionnels enclenchent un processus d’imageries verbales.

Ses histoires touchent le lecteur. Il va droit au cœur de ses émotions pour cibler les besoins de ses clients.

N’avez-vous jamais été ému en regardant une publicité à la télévision ?

Le job du storyteller, c’est un peu ça.

✍. Le correcteur

Pas de surprise ici.

Le correcteur corrige.

Des articles de blog, des récits, des pages de vente, des romans, des articles de presse, etc.

Métier très compliqué, il faut des compétences très poussées en orthographe, grammaire et syntaxe.

Aucune coquille ne lui échappe.

Si un professionnel engage un correcteur, c’est justement pour qu’il ne reste aucun défaut dans son projet. Son œil est affuté et aucune faute d’orthographe ou de typographie ne lui échappe.

Son job,c’est la track aux erreurs !

De nombreux auteurs ou blogueurs font appel à des correcteurs pour relire leurs textes. Quand on écrit toute la journée, on a tendance à laisser passer des fautes par inattention.

Le correcteur, lui, ne laisse rien passer.

✍. Le traducteur

Multilinguisme, le traducteur traduit des textes d’une langue vers une autre.

Il existe trois types de traducteurs :

  • Le traducteur littéraire : il traduit les livres d’auteurs dans une autre langue que celle d’origine. Si vous lisez des Stephen King en français, c’est grâce à un traducteur. Pour réussir son challenge, le traducteur littéraire doit s’immerger totalement dans la tête de l’auteur qu’il traduit. Presque comme un double, il rédige avec les mots d’un autre.
  • Le traducteur technique : il se spécialise dans un domaine particulier : électronique, informatique, média, etc. Cela lui demande des connaissances spécifiques dans son domaine d’expertise.
  • Le traducteur juré travaille uniquement dans le domaine juridique.

✍. Le blogueur pro

Gagner sa vie avec un blog, le job de rêve, vous ne trouvez pas ?

Avec méthode, le blogueur pro se positionne rapidement sur le web.

Ses outils ?

  • →  Personal branding ;
  • →  Marketing web ;
  • →  SEO ;
  • →  Inbound marketing.

Mais comment réussir en tant que blogueur pro ?

Le blogueur pro est un passionné avant tout. Grâce à son expertise dans un domaine en particulier, il dédie son temps à son blog. C’est un vrai métier.

Entre rédaction d’articles et créations de produits virtuels, le blogueur passe ses journées à travailler son business en ligne.

Faut-il écrire beaucoup d’articles ?

OUI !

Pour prouver son expertise, le blogueur pro rédige des articles de qualitéEntre régularité et compétences, il met son énergie au cœur de sa stratégie de contenu.

Un blogueur, bien positionné dans les moteurs de recherche, propose alors ses services numériques : affiliations, formations en ligne, etc.

Gagner de l’argent avec un blog, ce n’est pas un rêve.

Petit plus : les blogueurs pros font souvent appel aux rédacteurs web seo !

Pensez-y !

✍ Romancier

Et pourquoi pas devenir écrivain ? Quand on aime écrire, on rêve tous de devenir un grand auteur.

Moi oui, pas vous ?

Alors que certains sont autodidactes, d’autres étudient pour apprendre ce métier des mots. On croit qu’un romancier nait écrivain. Mais c’est une erreur. Ce métier est complexe. Entre le style littéraire, les bouches narratives, l’accroche ou encore l’intrigue, les notions de la littérature sont parfois difficiles à intégrer.

Et je dois bien avouer que ces formations servent également à d’autres choses. Se former pour devenir écrivain, c’est aussi une façon d’améliorer ses compétences pour tous les autres métiers liés à l’écriture.

Par exemple, le storyteller utilise souvent les techniques narratives dans son métier. Pensez-y !

Quel rapport entre le romancier et le web ?

Les auteurs publiés au format numérique explosent sur la toile. Pour démarrer une activité ou se détacher des maisons d’éditions, l’auto-édition prend du galon. C’est d’ailleurs très courant pour entamer une carrière d’écrivain.

Et donc, même sans maison d’édition, c’est possible de vivre de sa plume.

Quel métier vous intéresse le plus ?

Rejoignez le groupe des Freelances Inspirants sur Facebook​


Rejoignez le groupe des freelances inspirants sur Facebook

Comment vivre de sa plume